Francisco Tarrega

Francisco Tárrega (1852-1909)

La contribution de Francisco Tárrega à la technique et au répertoire de la guitare classique est tellement importante qu'on l' appelé "Le Père de la Guitare Moderne". Francisco de Assis Tárrega Eixea est né à Villareal de los Infantes dans la province de Castellon de la Plana (Espagne) le 21 novembre 1852. Après avoir étudié avec Manuel Gonzales (appelé "le Marin Aveugle"), Julian Arcas et Damas Tomas, son talent ne tarde pas à être reconnu. Il s'inscrit au Conservatoire de Musique de Madrid en octobre 1874 pour étudier l'harmonie et la composition.

Après une brillante carrière de concertiste et de compositeur menée à travers toute l'Europe, il revient en Espagne en 1881 et s'installe à Barcelone pour y mener une vie retirée toute entière consacrée à son instrument. Parmi ses élèves les plus célèbres il faut citer Miguel Llobet, Emilio Pujol et Daniel Fortea. Il est mort d'apoplexie le 5 décembre 1909.

Tárrega contribua au développement de la guitare de deux façons. D'abord il redéfinit la technique du guitariste – action des doigts, manière de s'asseoir, position du corps –, ensuite il en élargit considérablement le répertoire en transcrivant pour guitare nombre de pièces classiques ou de compositeurs espagnols. On raconte que, entendant la transcription de Tárrega d'une de ses œuvres pour piano, Isaac Albeniz aurait préféré la version pour guitare. En plus d'Albeniz, Tarrega transcrivit des œuvres de Granados, Schumann, Chopin, Beethoven, Bach et beaucoup d'autres. Tarrega composa aussi beaucoup de pièces originales pour guitare, et sa virtuosité était telle que ces pièces sont souvent un défi pour le guitariste comme pour son instrument.

Comme beaucoup de compositeurs espagnols de cette époque, Tárrega enracine profondément son œuvre dans les rythmes et les danses du folklore traditionnel. Ses pièces font preuve d'une tendresse et d'une expressivité rarement égalées. Les plus connues sont Tango, Capricho Arabe, La Alborada, Marieta, ses 15 Préludes (écrits seulement 15 jours avant sa mort) parmi lesquels Lagrima, Endecha et Oremus et par dessus tout le "tube" de la guitare classique, l'immortel Recuerdos de la Alhambra.

    Estudio de campanelas

    $zurka N°4 Copyright © Francisco Vicent 2009  Méthodes Partitions Exercices Blog Site map Contact